… la main au collet…

Afficher l'image d'origine

La Grande Odalisque, Vivès, Ruppert & Mulot, Dupuis, Aire Libre, 2012, p. 4


On connaît Bastien Vivès prompt à dégainer ses meilleures balles quand il met au bout de sa plume le sujet qui semble le passionner au plus haut point : la femme libre qui n’a pas froid aux yeux. Il s’associe au duo Ruppert & Mulot pour nous emmener dans un bal masqué de montes-en-l’air expertes dans le vol d’œuvres d’art. Les deux tomes La Grande Odalisque et Olympia tissent une fine cartographie des sous-sols des musées parisiens où trois jeunes femmes s’associent pour voler un Ingres et un Manet, rien de moins. Les trois héroïnes illustrent le mythe du gentleman cambrioleur qui prend les traits d’un trio agile et félin comme l’étaient les nippones « Cats Eyes » des années ’80. Voilà l’occasion de lire un beau diptyque mené tambour battant, au rythme de dialogues truculents et de situations rocambolesques.
La Grande Odalisque, Vivès, Ruppert & Mulot, éditions Dupuis, collection Aire Libre, 2012, ISBN 978-2-8001-5573-9.
Olympia, Vivès, Ruppert & Mulot, éditions Dupuis, collection Aire Libre, 2015, ISBN 978-2-8001-6343-7.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile

Une réflexion sur “… la main au collet…

  1. J ‘aime les couleurs de la planche que tu as présentée (très Cats Eyes, en fait ! ou bleu de méthylène… chacun ses références!), C’est un livre de la bibli ou bien il est à toi ?… à lire donc …

    • Oui bleu de méthylène, comme celui qui était aspergé sur les livres à pilonner, cf. l’expo à la Médiathèque des Abattoirs. Les deux volumes sont à la Bib du quartier, je les ai encore; je te les passerai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.