Livres sous le sapin…


Avé, toutes et tous, la rentrée est là, les ventres sont replets, RunStatic sent le renfermé, les lampées bues hier pour accompagner la galette assignent vos neurones sous la barre du supportable et, pourtant, il faut bien y être. Pour vous donner un peu de courage, remémorez-vous les derniers souvenirs agréables de ces quinze jours … Lire la suite de Livres sous le sapin…

Des filles à lire, des œuvres à suivre


Au 2ème étage de la médiathèque José-Cabanis, le rayon BD adulte met en avant une toute petite partie de ses collections BD : celles faites par des filles. Je ne dois pas beaucoup me tromper en supposant que cette décision suit de près le coup d'éclat qui s'est produit dans le microcosme du FIBD, à … Lire la suite de Des filles à lire, des œuvres à suivre

Vita obscura, Simon Schwartz


Simon Schwarz se régale à mettre en scène les destins qu'il a choisis pour leur loufoquerie, leur grandeur oubliée ou leur fin absurde. Une galerie de personnages de tous horizons, comme je les adore, traitée avec beaucoup de distance humoristique et truffée de détails historiques choisis pour leur croustillant.

Miss Meurisse


Catherine Meurisse est une dessinatrice, caricaturiste (entre autres à Charlie Hebdo) et auteure née en 1980. Passée par l'école Estienne et les Arts-Décos de Paris dont elle ressort avec la mention "excellent", Catherine Meurisse a également suivi des études de lettres. Elle ne choisit pas entre le trait et les mots, créant des bandes dessinées géniales, tenant tantôt du documentaire, de la biographie ou de l'essai historique, essai tout personnel. Catherine Meurisse publie aussi pour la jeunesse.

Intérieur, Gabriella Giandelli


Intérieur est une bande dessinée de Gabriella Giandelli, illustratrice et auteure. Dans cet album, elle hisse la puissance de l'imaginaire, du récit et de l'onirisme au plus haut. Comment se tiennent nos vies, dans les ensembles urbains occidentaux ? Les habitants des immeubles se croisent, se frôlent peut-être, devinent les horaires ou les habitudes de chacun-chacune, à force, par déduction. Mais personne ne sait finalement grand'chose de l'autre. Un lapin invisible à la plupart relie les rêveurs au Maître, le Grand Sombre, qui se nourrit des songes des habitants. Mais tout le monde peut-il rêver ? Et pour combien de temps encore ? Une bande dessinée très fine, profonde et superbement dessinée, dont l'action est resserrée sur quelques jours de décembre.