Poésie, un été enchanté

WP_20160717_14_44_06_Pro

Montolieu (Aude)


Le long des larges plages, à la lisière d’une forêt, sur le canoë-kayak, dans les marais, en attendant la marée, en sifflotant une bière fraîche, il peut toujours se glisser, sans jamais être inopportun, le recueil de poèmes. Sur son blog Poésie Chronique ta malle, Patrice Maltaverne fournit une recension étoffée des poézines, ces recueils de poèmes venus des (toutes) petites maisons d’édition. Les posts sont nombreux, et offrent du coup un panorama de tout ce qui s’écrit et prend vie loin des rayonnages mille fois arpentés des librairies. On ouvre la malle avec lui, on découvre les trésors qu’il fait partager, ses coups de gueule, ses passions ; on prend le temps de la saveur des mots, des attentions des auteur-e-s, des formats originaux, comme autant de lignes de fuite à suivre… Et comme une bonne nouvelle n’est jamais orpheline, Patrice sème à tous vents au gré de ses blogs :

 

Mots et toile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.