Livres sous le sapin…


Avé, toutes et tous, la rentrée est là, les ventres sont replets, RunStatic sent le renfermé, les lampées bues hier pour accompagner la galette assignent vos neurones sous la barre du supportable et, pourtant, il faut bien y être. Pour vous donner un peu de courage, remémorez-vous les derniers souvenirs agréables de ces quinze jours passés. Comme les enfants, vous rêvez de retourner sous l’édredon jusqu’à point d’heure, de déchirer mille et un paquets cadeaux, de buller avec le champagne ou l’excellent crémant siffloté à l’envi. J’habite en ville, je n’ai pas de cheminée crépitante, ni de chat-bouillotte, mais une bibliothèque de mieux en mieux remplie 🙂 Pour tenir, ma carotte, c’est… de m’imaginer sous mon plaid préféré, à bouquiner 😉 Posez-vous cette simple question : « Ai-je eu des bouquins bien cool sous le sapin ? »
Cinq ont retenu mon attention, des bandes dessinées et un illustré. Je dois ces pépites à mes ami-e-s et famille, pêle-mêle Marion d’À Poil ! le fanzine, Mathieu de GasFace Magazine, Fred et Marina Vandel. Aujourd’hui, je vous mets en bouche avec quelques courtes impressions sur ces livres, que je développerai prochainement sous forme de chroniques dans le toulousain indispensable SuperFlux, webzine rédac-cheffé par mon ami Damien.

  • Découverte totale de Noah Van Sciver et son anti-héros Fante Bukowski, écrivain à la traîne, pour ne pas dire loser sur toute la ligne qu’il n’arrive pas à faire chanter. Une autobiographie à peine voilée…
  • Appétit de biographies de femmes follement comblé avec la Josephine Baker de Catel et Bocquet, sublime liane étincelante, figure amoureuse éprise de liberté.
  • Retrouvailles déjantées avec la scénariste Marguerite Abouet dans Commissaire Kouamé, foldingue aventure dans la Côte-d’Ivoire d’aujourd’hui (illustrations de Donatien Mary).
  • Premiers contacts avec la figure tourmentée du poète Gérard de Nerval, L’inconsolé, névrosé et psychotique poète avisé.

Femme à barbe

  • Attendrissements et joie avec Clémentine Delait, bistrotière vosgienne célèbre en son temps comme femme à barbe à la vie exemplaire.
Élise Vandel. Merci de ne pas reproduire tout ou partie du contenu de ce blog sans m’en faire la demande.
Mots et toile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.