Le Karma de Brautigan

Je m’endors sous une constellation nippone, connue de moi et fabriquée avec les mots et les images de Thomas B. Reverdy, Yôko Ogawa, Hokusai et Richard Brautigan. Emballée par son Tokyo-Montana express, je jubile à la lecture des poèmes de Brautigan.

Trousse de réparation pour Karma. Articles 1-4.
1 – Se procurer suffisamment de nourriture, et manger.
2 – Trouver un coin pour dormir, et dormir.
3 – Diminuer le parasitage intellectuel et émotionnel jusqu’à trouver le silence intérieur, et l’écouter.
4 –

Il pleut en amour, Richard Brautigan, traduit de l’américain par Frédéric Lasaygues et Nicolas Richard, Le Castor Astral, 2003. ISBN 9782859203085, p. 28.

Mots et toile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.