Emmanuelle Houdart, auteure et illustratrice (pas que) jeunesse

 

L'abécédaire de LA COLÈRE, Emmanuelle Houdart

L’abécédaire de LA COLÈRE, Emmanuelle Houdart, Éditions Thierry Magnier, 2008


Emmanuelle Houdart est une auteure et illustratrice dont les albums jeunesse composent un génial concentré pour aborder des thèmes souvent transgressifs tels que l’argent, la colère : bref, Emmanuelle Houdart s’attaquerait frontalement aux sept péchés capitaux qu’il n’en n’irait pas autrement. Elle réalise des dessins aux contours noirs rehaussés de couleurs qui ne sont pas sans rappeller les gravures des siècles passés. Chaque album obéit à un parti pris chromatique dont l’unité forme un ensemble extrêmement délectable… Le rouge est très souvent présent, le noir du trait aussi, pour des planches toujours très fortes.
Tel est le duo coloré qu’Emmanuelle Houdart déroule dans L’abécédaire de LA COLÈRE, au fil des pages qui présentent chaque lettre de l’alphabet dans le contexte de ce sentiment puissant, tour à tour dévorant, envahissant, rongeant, exténuant, frustrant, provocant, refoulé, exacerbé, déplacé, abusif, salutaire, salvateur, destructeur, culpabilisant, rageur, défouloir, (im)pardonnable, inacceptable, systématique, pathologique, incurable… La colère est abordée de l’intérieur pour mieux être décortiquée, passée au scalpel de la sagacité d’Emmanuelle Houdart.
Une seule solution paraît valable pour contrer la colère, ne pas l’enfouir mais la faire sortir… le rire : sortez vos zygomatiques de leur torpeur, dégelez vos muscles rieurs. E. Houdart préconise également de la liquider au moyen d’une posture de yoga qui ne laisse pas d’espace au ressenti : la tortue. Mon doigt a dérapé sur la clavier, j’ai failli écrire la torture. Oh lapsus !
Emmanuelle Houdart bâtit son vocabulaire graphique avec des créatures hybrides, relevant de l’humain et de l’animal, du merveilleux et du monstrueux : deux facettes qu’elle ne dissocie jamais du va-et-vient de nos existences. Ses personnages sont le pile et le face d’une même pièce, l’avers et le revers d’une même médaille. Ils tissent un monde de tolérance, de nuances, de complexité reflétant l’humanité elle-même. Ils luttent contre la puissante dictature de l’apparence, clament un message d’humanisme tout en exhortant les lecteurs et lectrices que nous sommes à revendiquer les facettes multiples de nos personnalités. Emmanuelle Houdart met en lumière les différents états émotionnels de ses personnages, pour mieux saisir nos aspirations à « être ».
Au fil de ses albums, Emmanuelle Houdart se promène de plus en plus loin dans les méandres de sa capacité imaginative et actionne tous les ressorts de son expression plastique. Houdart transforme la vie en art avec ses doigts d’or. Regardez du côté de son petit dernier, le splendide album Abris. La palette est vive, nuancée toujours, pleine de subtilités et de gaieté. Décidément, il faut lire, grands et petits, il faut voir, Emmanuelle Houdart, Emmanuelle Ou D’Art …
Les albums d’Emmanuelle Houdart sont édités par les Éditions Thierry Magnier.

Mots et toile

Une réflexion sur “Emmanuelle Houdart, auteure et illustratrice (pas que) jeunesse

  1. Bravo pour cette chronique qui décrit tellement bien l’univers d’Emmanuelle Houdart.!
    Son nouvel album « Abris » a l’air magnifique.
    Tu vois, à la bibliothèque, on pourrait s’engager sur les échanges autour d’albums jeunesse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.