Derrière la porte

Derrière la porte

Derrière la porte (Ramonville, Festival Arto 2015)


Cannisses, béton et chambranle, l’arrosoir jaune pleut des gouttes d’or sur le dimanche en fête. La route mène tout droit aux jongleurs, clowns, magiciens et funambules.

Mots et toile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.