Faire grandir l’écriture, comme croissent de jeunes pousses

Les ateliers reprennent. J’aurai grand plaisir à vous retrouver, à vous rencontrer, à vous expliquer notre façon d’agir pour que vous ne restiez pas sans écrire. Pour que vous puissiez, au moins essayer. Les ateliers fonctionnent par cycles, par thématiques, par techniques, mais ne vous sentez pas tenu.e à l’un ou à l’autre : le plaisir d’écrire, seul, compte. Prenez donc plaisir et le temps qu’il faut pour arpenter ces quelques dates égrenées, telles des semences qui décident du rythme auquel elles percent leur noyau. Il n’est ici pas question de groupe de niveau, car l’expérience n’a de cesse de montrer que la motivation, l’envie, le moment déterminent le geste d’écriture.

1 Mercredi par mois | Papiers de Soi | Atelier 19 av. de Lespinet 9h-12h. Cet atelier s’adresse à qui désire approfondir un récit entamé grâce à des échanges fréquents avec le groupe, et, grâce à ces allers-retours féconds et en direct, faire avancer l’écrit en cours. 32€. Petit groupe. Complet.

JEUDIS À OMBRES BLANCHES ont lieu à la librairie toulousaine le 2e jeudi du mois (sauf empêchement) au 3, rue Mirepoix, de 10h à 16h au tarif de 50€. Les réservations sont obligatoires et se font au 06 60 93 70 15.

Jeudi 8 septembre | Les papys braqueurs et la Vénus milliardaire | Écrire une histoire qui confronte réalités sociales opposées et personnalités contrastées, à partir d’une affaire foutraque et cocasse survenue à Paris en septembre 2016.

Jeudi 13 octobre | La vieille qui marchait dans la mer de Frédéric Dard | Lorsqu’on pense à San Antonio, son langage rare et fleuri vient immédiatement à l’esprit. Expressions oubliées, mots d’argot : quelles images littéraires se créent à partir de ce vivier enjoué ? Plongée dans l’univers de l’arnaque et des gigolos avec le titre choisi pour l’occasion. Reste 3 places.

Jeudi 10 novembre | Doubles et miroirs, un thème fécond et multiple | Des portraits au miroir. Un support textuel : la nouvelle Cornelia au miroir tirée du recueil Mémoires secrètes d’une poupée de l’argentine Silvina Ocampo. Faire la part belle au dialogue dans l’exploration minutieuse du double et de son image.

Jeudi 8 décembre | Macao, l’enfer du jeu : volutes de fumée, whisky et manigances… | Extraire le substrat d’une narration dans des ingrédients exotiques pour produire un récit haut en couleurs.

Jeudi 12 janvier 2023 | Devant la fenêtre. Peintres, photographes et écrivain.e.s, tels Guy de Maupassant, regardent le monde par la fenêtre. Fenêtre comme un cadre pour enchâsser une histoire.

Jeudi 9 février 2023 | Le personnage historique, sa représentation, ses frasques, sa vie haute en couleurs : à partir de portraits iconographiques de personnages historiques, nous construirons un lexique et un récit, résolument d’aujourd’hui. Conseil lecture : Le Montespan de Jean Teulé.

Jeudi 9 mars 2023 | L’écrivain haïtien Dany Laferrière écrit comme il respire… Inspirons-nous de sa verve, de sa plume trempée dans le bonheur et l’humour pour écrire.

Jeudi 13 avril 2023 | 101 versions d’un poème de Sapphô. Passer la journée en poésie, écrire non pas 101 mais plusieurs poèmes, tel est le programme.

Jeudi 11 mai 2023 | Le goût des villes : du très beau Paris est une fête d’Ernest Hemingway au brûlant City on Fire de G. R. Hallberg, des textes en support pour écrire les villes que l’on aime, les cités dont on rêve… Il sera question de villes américaines, et européennes, et orientales.

Jeudi 8 juin 2023 | Sensationnelle, la baignade… Journal de nage de Chantal Thomas pour vivre et dire à pleine brasse le bonheur de nager.

Jeudi 6 juillet 2023 | Absurde ? Poétique ? Un Dictionnaire optimiste pour faire un pied-de-nez à tout sérieux.

JEUDIS EN LIBERTÉ ainsi s’intitulent ces « autres jeudis » qui sont la réplique des jeudis d’Ombres Blanches, et permettent à davantage de personnes d’y participer, ici en groupe restreint. Ces jeudis se tiennent au 19, av. de Lespinet, de 10h à 16h, 50€. Rés. au 06 60 93 70 15.

Jeudi 15 septembre | Les papys braqueurs et la Vénus milliardaire.

Jeudi 20 octobre | La vieille qui marchait dans la mer. Reste 4 places.

Jeudi 17 novembre | Doubles et miroirs.

Jeudi 15 décembre | Macao, l’enfer du jeu.

ÉCRIRE L’ART CONTEMPORAIN À LA FONDATION D’ENTREPRISE ESPACE ÉCUREUIL

Jeudi 29 septembre | Exposition de Véronique Glover, photographe toulousaine | | 3, place du Capitole | 18h-20h. Rés. uniquement au 05 62 30 23 30. 5€.

MARDIS ÉCRIRE LE JAPON (cycle entamé en septembre 2021). Atelier 19 av. de Lespinet, 18h30-21h, 20€. La curiosité pour le Japon ou l’envie d’écrire suffit ! 2 mardis soirs par mois, engagement requis jusqu’à décembre. Rés. au 06 60 93 70 15.

Mardi 13 septembre | Érables roussissants et kakis, une brise d’automne.

Mardi 27 septembre | Geishas et samouraïs, 1.

Mardi 11 octobre | Geishas et samouraïs, 2.

Mardi 25 octobre | « Le meurtre du commandeur » de Haruki Murakami, 1er volet.

Mardi 8 novembre | « Le meurtre du commandeur » de Haruki Murakami, 2ème volet.

Mardi 22 novembre | inspiration à partir de 1ères couvertures de romans japonais.

Mardi 6 décembre | inspiration à partir de 4èmes couvertures de romans japonais, 1er volet.

Mardi 20 décembre | inspiration à partir de 4èmes couvertures de romans japonais, 2ème volet.

SAMEDIS ÉCRIRE ÉROS (cycle entamé en février 2018) En ligne + en présentiel | Atelier 19 av. de Lespinet, 10h-17h, 50€. Éros, c’est le désir, l’impossible à dire et à écrire… Rés. au 06 60 93 70 15. Avertissement : Public + de 18 ans.

Samedi 17 septembre | Thème : Préliminaires érotiques. Avant de faire cattleya, ou d’aller en Orient, savez-vous quelles sont les imparfaites étreintes qui mettent le feu aux poudres ?

Samedi 22 octobre | Thème : Plaisirs voyeurs. Par le petit bout de la lorgnette, en toute indiscrétion, dire et décrire une autre facette du désir. À partir du livre Les Voyeurs de l’écrivaine canadienne Ellyxia Castle.

Samedi 10 décembre | Thème : Gourmandises immorales. Banana split, pets de nonne, rôti de l’Impératrice : autant de bonne chère à dévoiler et à poétiser ! En préambules gourmets, le magnifique travail de la plasticienne, photographe, et éditrice Sabine Pigalle, plus particulièrement ses Festins libertins sans oublier les succulentes Recettes immorales de Manuel Vasquez Montalban.

PARCOURS D’ÉCRITURE ESPACE CULTUREL SAINT-CYPRIEN

Jeudi 29 septembre | Parcours d’écriture (reprise du cycle) | Centre Culturel Saint-Cyprien, 56, Allées Charles-de-Fitte, de 14h à 17h, 5€. Réservation obligatoire et uniquement au 05 61 22 27 77 = Complet.

Jeudi 24 novembre | dans la très belle exposition de la photographe Françoise Nunez | Mêmes conditions.

+

AU FIL DE LA PLUME…

Écrire le fait-divers | Samedi 1er octobre 10h-17h 50€. Atelier 19 av. de Lespinet, 10h-17h, 50€. Rés. 06 60 93 70 15 = Complet.

Joyce Carol Oates, au seuil de l’œuvre : les incipits | lundi 3 octobre 10h-18h / mardi 4 octobre 10h-18h / mercredi 5 octobre 13h-18h. 120€. Atelier 19 av. de Lespinet. Rés. indispensable au 06 60 93 70 15. Reste 3 places.

Femme à la fenêtre, Oates dialogue avec Hopper | Lundi 5 et mardi 6 décembre 9h-16h. Observer attentivement et sous différents angles un tableau d’Edward Hopper, s’inspirer de nouvelles issues du recueil Femme à la fenêtre de Joyce Carol Oates. Pendant ces 2 jours, vous produisez 3 récits courts. 100€. Atelier 19 av. de Lespinet. Rés. obligatoire 06 60 93 70 15. Reste 3 places.

Mots et toile

Nos ateliers jettent l’encre !

Toulouse Ateliers écriture été 2022

En juillet et en août, nos ateliers continuent. Ils s’adressent à vous si…

Vous désirez essayer l’écriture en atelier. Vous écrivez déjà ou vous êtes prêt.e à vous lancer dans un atelier plus long. Dans un cas comme dans l’autre, les ateliers fonctionnent avec des groupes de 4 à 10 personnes, qui ouvrent leurs portes aux personnes curieuses et animées d’une envie d’écrire. Le déroulé d’un atelier se fait toujours en trois temps : la contrainte donnée, qui lance l’écriture et la lecture des textes écrits alors. Ces textes sont partagés, ils ne restent pas lettre morte ; les autres s’expriment sur les textes, avec sens critique et dans un esprit constructif avant tout. C’est primordial. Les commentaires ne sont là que pour faire grandir un texte, non pour affaiblir celui.celle qui l’écrit.

On a deux vies au moins. Une qui s’installe dans notre mémoire comme une pierre au fond de l’eau, et l’autre qui disparaît au fur et à mesure qu’elle se déroule comme si c’était vaporeux.

Je suis un écrivain japonais, Dany Laferrière

La formule du Centre Culturel Saint-Cyprien est faite pour vous si vous avez envie d’écrire au MATOU le jeudi 28 juillet de 13h45 à 16h45. Contactez le Centre pour vous inscrire au 05 61 22 27 77. 5€. Thématique : l’été, avec des textes de Villa Amalia de P. Quignard et Les Petits chevaux de Tarquinia de Marguerite Duras.

Deux jeudis dans l’été pour écrire l’exposition de Patricia Combacal à la Fondation écureuil pour l’art contemporain dans l’exposition « Je crois que les étés peuvent changer de peau ». 28 juillet et 25 août de 18h à 20h. Contactez directement la Fondation. 5€.

Lundi 11 et mardi 12 juillet. Fabriquer son propre livre d’artiste, c’est se faire artiste de l’écrit et de l’image. Écrire un texte original et le sublimer en le recopiant, manuscrit, sur une surface de papier qui reçoit aussi des signes graphiques : poésie du trait, poésie des mots, poésie de la trace. Je l’appelle livre de peu. Et cette appellation volontairement provocatrice désigne un livre entièrement manuscrit et manufacturé et l’art est perméable au quotidien. Dans la plus pure tradition des livres enluminés du Moyen-Âge, on se surprend à donner naissance à des livrets admirables, étonnants, colorés, texturés, qui tiennent dans un sac et s’exposent sur une étagère ! Une façon ludique et poétique de mettre en lumière sa créativité en deux et en trois D. À partir de 14 ans, tous publics, motivation requise 🙂 Tarif : 100 euros les 2 jours, matériel fourni, réservations au 06 60 93 70 15.

Lundi 25, mardi 26 et mercredi 27 juillet. Collage photo éros. Des ateliers d’écriture érotique à notre été tout aussi créatif, je voulais que la liaison de l’un à l’autre soit ardente, colorée, joueuse. 3 jours consacrés à du jeu formel et poétique, les mains dans les feuilles et dans les mots. La tête dans le fil rouge de l’histoire que chaque personne écrira. J’ai prévu des contraintes propres à cette fabrication « artisanale », à la fois fragile, noble et atypique. Unique !

Il aura la forme d’un livret A5, en papier kraft et/ou recyclé.
Une technique, un amusement, qui germent et s’épanouissent dans mes mains depuis quelques six années et que j’ai formalisés pour les partager.
Si vous aussi, vous donniez vie à vos envies, désirs, fantasmes par les collages et les mises en page ?
À partir de 18 ans. 130 euros. Matériel fourni.

Lundi 22, mardi 23, mercredi 24 août. Un stage ouvert à 5 participants qui viendront questionner, au long de ces journées d’écriture, de lectures et d’échanges, des thèmes et des techniques tels que :
– la phrase longue
– le passé et son traitement à la manière de Marcel Proust
– les choses qu’on garde
– les choses qu’on laisse
– par le passage du temps
– par le truchement de l’écriture. De 10h à 17h, 120 euros.

Lundi 29 et mardi 30 août. En choisissant la peinture pour traduire ses émotions, Edward Hopper choisit aussi un art hautement narratif. La peinture, c’est la narration. Joyce Carol Oates la prolifique s’inspire d’une toile du maître américain Hopper pour élaborer plusieurs fictions brèves. Son ouvrage Femme à la fenêtre paru chez Philippe Rey éditeur en 2020 montre les variations littéraires qu’on peut envisager à partir d’une même image. Alors, comment ne pas écrire lorsque de telles conditions – peinture, figure humaine, regard tourné dehors mais aussi à l’intérieur de soi, horizon cadré et pas tout à fait révélé, formes narratives brèves – sont réunies ? Le contenu : en 2 jours, vous écrirez 3 récits courts, selon des contraintes spécifiques à chaque étape, qui donneront 3 lectures et expériences différentes de la même image.

Rendez-vous lundi 29 août pour la toute dernière session estivale ! De 10h à 18h, 100 euros. À partir de 15 ans. Débutant.e.s et expérimenté.e.s. 100 euros. Réservations au 06 60 93 70 15.

Mots et toile

Un monde flamboyant

La lettre F est pour fiction
Un monde flamboyant, volumineux et brillant opus qui cristallise son intérêt autour du monde de l’art contemporain, et à partir duquel les thématiques du genre, de la création littéraire, artistique, de leurs identités sexuées, sont développées, prend corps autour du personnage d’Harriet Burden. Cette femme, dont l’on suit les contours de son être-artiste, est créée de toutes pièces par l’auteure, Siri Hustvedt, qui ne s’interdit là aucun parti pris formel ni déploiement intellectuel.

Dans ses précédentes publications – romans, recueil de nouvelles ou d’articles – Siri Hustvedt a donné de multiples occasions à son lectorat de mesurer l’ampleur, la finesse et l’insatiable curiosité de son talent d’écrivaine.

Mais, dans Un monde flamboyant, si le propos se conforme à ses obsessions de femme de lettres, mue par les sciences, la neuropsychiatrie, le fonctionnement financier du marché de l’art, les rouages mondains qui le sous-tendent, l’intrigue emporte tout autre part. Les divergences et leurs nécessaires accords fondent le pilier de ce monde étincelant, tout en autorisant à l’auteure leur dénonciation amusée, qui pique au vif un univers satisfait qui s’enorgueillit de ne jamais sortir de son quant-à-soi. Il y a un soupçon d’Edith Wharton dans cette description amusée et renseignée du who’s who new-yorkais, où quelques figures influentes font la pluie et le beau temps.

Mots et toile

Cycle : My name is George

Ne pas exploiter ses talents ; ne pas vivre pleinement, c’est mourir.

Aurore Dupin, baronne Dudevant dite George Sand.
Illustration de Marina Vandel Francesca Woodman pour les femmes inspirantes My Name is George Le cabinet d'écritures d'Elise Vandel tous droits réservés 2018-2019
Francesca Woodman, ill. Marina Vandel,
Femmes créatrices au travail. D.R.

My name is George, reflète une partie de ma vie de lectrice. Insatiable, qui ricoche d’une phrase à l’autre. Curieuse, qui rebondit d’une idée à l’autre. Passionnée par les vies, les grands moments qui les font et les petits riens qui les subliment. Voilà pourquoi j’ai conçu ce cycle d’ateliers d’écriture dédié à toutes à partir de 16 ans. Je l’ai voulu en non mixité.

Écrire en non-mixité

J’ai voulu que chaque atelier de ce cycle se fasse en non mixité. Pourquoi ? La parole des femmes, souvent délayée, loquace, n’a pas de véritable espace d’expression en tant que débat qui germe sur un terreau créatif. Il y a, bien sûr, de formidables espaces, thérapeutiques entre autres. Or, l’espace offert par My name is George entend décloisonner les frontières entre l’art et la vie, par la pratique de l’écriture. Là où se dépose une parole née d’un b(r)ouillon qui passe par les mots inscrits et les textes lus.

Femmes, marchez d'un bon pas !
Palais de Justice, Toulouse, Femme qui marche.

Retrouver sa part créative

Animatrice d’ateliers, je recueille bien des paroles qui, silencieuses, dans les textes, qui, chantantes, dans les voix, trouveraient à s’accorder dans l’harmonie d’un atelier conçu pour être un lieu de création, d’échange, de partage et de complicité. Alors le cycle, c’est la possibilité régulière de retrouver sa part créative, au travers de l’écriture, à raison de dix mois, deux fois par mois.

Femme lisant, D.R.

Qu’écrit-on ?

Tout d’abord, c’est un éloge de la femme que vous êtes. Il se construit à partir de portraits brossés sur des vies inspirantes, qui donnent la matière à l’écriture. Là, les femmes racontent en écrivant de la fiction. Car, en filigrane et sous couvert de fiction, c’est nous-mêmes que nous racontons. Que nous nous émerveillons. Ainsi, toutes ces femmes qui prennent vie sous votre plume vous font exister davantage. De cette manière, et avec elles, au sein d’un groupe, vos textes naissent et la parole circule. Un atelier d’écriture libératoire et jubilatoire, où se restaure l’individu créatif enfoui en chacune. Les moyens utilisés sont la structure du langage, la construction du texte, qui tisse progressivement une histoire dont tous les fils sont reliés.

5 thèmes, 20 ateliers

Pour finir, My name is George se découpe en 5 thématiques : Aventurières, Inattendues, Dans le viseur, Plasticiennes et Femmes de plume. Cela correspond au chemin sur lequel je veux vous emmener par l’écriture et au cours desquelles vous collectez des outils pour écrire de façon créative et poétique.

Mots et toile

Écrire en juin !

marilyn-monroe-écrivant
Juin avance à pas feutrés, plongez-vous dans la page : blanche, griffonnée, noircie… Et laissez couler l’encre en vous ancrant aux phrases couchées sur le papier.

  • Écrire Éros ! Samedi 30 juin de 14h30 à 17h30.
    • Découvrez en avant-première un échantillon de mon cycle inédit pour 2018-2019. À partir d’une série d’images et de textes coquins, donnez du piment à vos écrits ! Cette séance pilote vous transportera dans des époques et des genres variés, grâce auxquels vos stylos gagneront une note érotique et humoristique. Blasons, sonnets, haïkus… Autant de formes littéraires dans lesquelles laisser libre cours à votre fantaisie !
      – La Firme, 38, rue Gabriel Péri – 31000 Toulouse – M° Jean-Jaurès – 30€ – Collation offerte – Réservation indispensable au 0660937015 ou par le formulaire ci-dessous.
  • Espace, Corps & Graphie – Samedi 16 et dimanche 17 juin – Salle du Bestiaire, 3, Impasse Troy – 31200 Toulouse. Atelier pilote – 140€ par personne + 5€ d’adhésion à l’association Le Bestiaire. Places limitées, réservation indispensable avant le 08/06/2018, avec un versement de 40€ d’arrhes (chèque ou cash, avec nom et contact).
    • Ecrire à l’aune de son corps, arpenter l’espace avec les mots : un atelier co-animé avec Veronica Ripoll-Senpau, thérapeute et analyste corporelle. Deux jours pour dire l’ordinaire, montrer l’extraordinaire. Une proposition dont le répertoire est le corps et les gestes, nos alphabets. Cet atelier est reporté !
      • Pour tous les ateliers, les places sont limitées, réservez la vôtre ! Que vous soyez débutant-e ou adepte de l’art d’écrire, essayez l’écriture en atelier, une façon décomplexée de pratiquer les mots…

[contact-form-7 404 "Non trouvé"]
 

Mots et toile