Cycle : My name is George

Ne pas exploiter ses talents ; ne pas vivre pleinement, c’est mourir.

Aurore Dupin, baronne Dudevant dite George Sand.
Illustration de Marina Vandel Francesca Woodman pour les femmes inspirantes My Name is George Le cabinet d'écritures d'Elise Vandel tous droits réservés 2018-2019
Francesca Woodman, ill. Marina Vandel,
Femmes créatrices au travail. D.R.

My name is George, reflète une partie de ma vie de lectrice. Insatiable, qui ricoche d’une phrase à l’autre. Curieuse, qui rebondit d’une idée à l’autre. Passionnée par les vies, les grands moments qui les font et les petits riens qui les subliment. Voilà pourquoi j’ai conçu ce cycle d’ateliers d’écriture dédié à toutes à partir de 16 ans. Je l’ai voulu en non mixité.

Écrire en non-mixité

J’ai voulu que chaque atelier de ce cycle se fasse en non mixité. Pourquoi ? La parole des femmes, souvent délayée, loquace, n’a pas de véritable espace d’expression en tant que débat qui germe sur un terreau créatif. Il y a, bien sûr, de formidables espaces, thérapeutiques entre autres. Or, l’espace offert par My name is George entend décloisonner les frontières entre l’art et la vie, par la pratique de l’écriture. Là où se dépose une parole née d’un b(r)ouillon qui passe par les mots inscrits et les textes lus.

Femmes, marchez d'un bon pas !
Palais de Justice, Toulouse, Femme qui marche.

Retrouver sa part créative

Animatrice d’ateliers, je recueille bien des paroles qui, silencieuses, dans les textes, qui, chantantes, dans les voix, trouveraient à s’accorder dans l’harmonie d’un atelier conçu pour être un lieu de création, d’échange, de partage et de complicité. Alors le cycle, c’est la possibilité régulière de retrouver sa part créative, au travers de l’écriture, à raison de dix mois, deux fois par mois.

Femme lisant, D.R.

Qu’écrit-on ?

Tout d’abord, c’est un éloge de la femme que vous êtes. Il se construit à partir de portraits brossés sur des vies inspirantes, qui donnent la matière à l’écriture. Là, les femmes racontent en écrivant de la fiction. Car, en filigrane et sous couvert de fiction, c’est nous-mêmes que nous racontons. Que nous nous émerveillons. Ainsi, toutes ces femmes qui prennent vie sous votre plume vous font exister davantage. De cette manière, et avec elles, au sein d’un groupe, vos textes naissent et la parole circule. Un atelier d’écriture libératoire et jubilatoire, où se restaure l’individu créatif enfoui en chacune. Les moyens utilisés sont la structure du langage, la construction du texte, qui tisse progressivement une histoire dont tous les fils sont reliés.

5 thèmes, 20 ateliers

Pour finir, My name is George se découpe en 5 thématiques : Aventurières, Inattendues, Dans le viseur, Plasticiennes et Femmes de plume. Cela correspond au chemin sur lequel je veux vous emmener par l’écriture et au cours desquelles vous collectez des outils pour écrire de façon créative et poétique.

Mots et toile

Ecrire éros : calendrier 2018-2019

Sarcophage dit des époux étrusques

  • Pour écrire l’érotisme, osez franchir le pas !

Au cours d’un atelier de 3 heures, que vous soyez novice ou affirmé-e dans votre rapport aux mots, écrivez sous l’œil amusé de l’animatrice qui saura vous guider dans le déploiement de votre créativité. Puisque, comme chacun sait, l’imagination comme la créativité ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ! Ainsi, à partir d’une série d’images et de textes coquins, donnez du piment à vos écrits ! Un tel cycle vous transporte, entre autres, dans des époques et des genres variés, et permet aux plumes de vagabonder entre érotisme, humour et légèreté.

Lorsque j’ai élaboré ce cycle, j’y ai mis beaucoup d’amour, de joie, de tendresse, aussi. Depuis plusieurs mois, j’ai le plaisir de partager cette marmite bouillonnante avec un groupe de passionné-e-s.

Et puisqu’on me demande souvent de quoi il peut bien être question dans ce type d’atelier, j’ai bien conscience qu’Eros questionne. Oui, ce chérubin joufflu et taquin qui volette, nargue les cœurs de ses flèches dopées – Eros dérange. Pour faire simple, je reprends les mots du philosophe Paul Ricoeur pour qui Eros se range du côté de

tout ce qui n’est pas institutionnel.

  • Le plaisir des mots

Effectivement, il n’est question « que » d’écriture, de rythme de phrases, de plaisir des mots. Tout d’abord pour soi, puis cela devient un objet, une ex-pression, un texte partagé avec le groupe. Ce sont des liens qu’on tisse avec son texte. Puis les textes des autres participant-e-s tissent un maillage entre eux. Cela se résume par : curiosité, malice, bienveillance et jubilation !

  • Les sources de cette série érotique

Il était fondateur pour moi d’aborder l’érotisme comme acte créateur, qui prend racine dans la littérature, notamment. Je propose qu’à l’intérieur de ce cadre, les modes d’expression se répondent : littéraire et poétique en questionnant les différentes facettes littéraires de l’érotisme, avec des textes de Leïla Slimani, Anaïs Nin, Lydie Salvayre, Yasunari Kawabata ou encore D.-F. de Sade. Mais aussi la photographie, la peinture ou la bande dessinée.

Et, naturellement, en toute simplicité et en toute pudeur, les stylos se délient, les mots s’harmonisent, les voix s’amusent ! Le Cabinet d’écritures d’Elise Vandel est ravi de continuer avec vous cette belle osmose.

Pour une année en compagnie de l’amour et des bons mots :

  • samedi 8 septembre : Instruments pour écrire Éros
  • samedi 6 octobre : Histoires gourmandes, histoires insoumises
  • samedi 3 novembre : Au lit, on lit…
  • samedi 15 décembre : Poésie érotique
  • samedi 12 janvier : la suggestion
  • samedi 9 février : la tension du récit, de Sade à Yoko Ogawa
  • samedi 9 mars : la peau, sensationnel support des sensations
  • samedi 6 avril : le roman-photo
  • samedi 18 mai : un peu de mythologie
  • samedi 8 juin : le nu, la peinture, et éros en fait toute une histoire !

Ces ateliers ont lieu à :
La Firme 38, rue Gabriel Péri – M°Jean-Jaurès – Toulouse, de 14h30 à 17h30 – 30€ l’atelier.


Pour vous inscrire :

Mots et toile

Écrire en juin !

marilyn-monroe-écrivant
Juin avance à pas feutrés, plongez-vous dans la page : blanche, griffonnée, noircie… Et laissez couler l’encre en vous ancrant aux phrases couchées sur le papier.

  • Écrire Éros ! Samedi 30 juin de 14h30 à 17h30.
    • Découvrez en avant-première un échantillon de mon cycle inédit pour 2018-2019. À partir d’une série d’images et de textes coquins, donnez du piment à vos écrits ! Cette séance pilote vous transportera dans des époques et des genres variés, grâce auxquels vos stylos gagneront une note érotique et humoristique. Blasons, sonnets, haïkus… Autant de formes littéraires dans lesquelles laisser libre cours à votre fantaisie !
      – La Firme, 38, rue Gabriel Péri – 31000 Toulouse – M° Jean-Jaurès – 30€ – Collation offerte – Réservation indispensable au 0660937015 ou par le formulaire ci-dessous.
  • Espace, Corps & Graphie – Samedi 16 et dimanche 17 juin – Salle du Bestiaire, 3, Impasse Troy – 31200 Toulouse. Atelier pilote – 140€ par personne + 5€ d’adhésion à l’association Le Bestiaire. Places limitées, réservation indispensable avant le 08/06/2018, avec un versement de 40€ d’arrhes (chèque ou cash, avec nom et contact).
    • Ecrire à l’aune de son corps, arpenter l’espace avec les mots : un atelier co-animé avec Veronica Ripoll-Senpau, thérapeute et analyste corporelle. Deux jours pour dire l’ordinaire, montrer l’extraordinaire. Une proposition dont le répertoire est le corps et les gestes, nos alphabets. Cet atelier est reporté !
      • Pour tous les ateliers, les places sont limitées, réservez la vôtre ! Que vous soyez débutant-e ou adepte de l’art d’écrire, essayez l’écriture en atelier, une façon décomplexée de pratiquer les mots…

[contact-form-7 404 "Not Found"]
 

Mots et toile

Mon point de vue sur les ateliers

Cliché Séverine Vergine

Je n’ai que peu exposé mon rapport à mes propres ateliers d’écriture sur ce blog depuis sa création. Et pour cause ! Ce blog était avant tout le réceptacle de mes coups de cœur, puis, évoluant sans cesse, il est maintenant l’occasion pour moi de communiquer sur mon activité et les événements. Malie publie mon article dans sa rubrique « Point de vue sur les ateliers d’écriture » sur son site à vocation de partage, L’échangeoir d’écriture. Vous y trouverez des trucs et astuces sur la difficile tâche d’écrire, des techniques, des appels à nouvelles…
Vous pouvez lire l’intégralité de mon point de vue sur L’échangeoir d’écriture, site d’échanges et d’informations sur les ateliers d’écriture, l’écriture comme acte profondément solitaire, mais aussi fédérateur, résolument à partager.

Mots et toile