Écrire une nouvelle les 8 et 9 juillet

Il est encore temps de vous inscrire pour partager 2 journées intenses plongées dans la création littéraire. À l’aide d’outils techniques et forte d’une expérience de 5 ans dans l’animation d’ateliers d’écriture et l’écriture de nouvelles, je vous ferai progresser, pas à pas, pour que écriviez une nouvelle aboutie. N’hésitez pas : écrivez avec nous ! De 10h à 17h, 100 euros les 2 jours. Un petit groupe, des conseils personnalisés : et vous, vous avancez !

Inscrivez-vous sur ce lien.

Mots et toile

Les ateliers de l’été

Lorsqu’on a la tête en vacances, lorsque les possibilités de prendre le large se font nombreuses, lorsque les envies d’évasion frappent à la porte, il est temps de lâcher prise… Et cela se fait notamment en se recentrant sur soi. Sur ses désirs profonds. Sur ses rêves enfouis.

Carnets de voyage, La Libre.be, D.R.

L’écriture accueille les impressions, les émotions, les sensations.

Dès le 22 mai, plusieurs stages et journées d’écriture se dessinent à Toulouse. Autant de moments privilégiés pour que vous trouviez dans la page une rencontre avec vous-même. Un groupe de 6 personnes tout au plus se fera une joie d’échanger et de profiter des textes écrits en direct.

Les thèmes et techniques abordés cet été s’orientent vers l’écriture d’une nouvelle, la place de la nature dans un cadre narratif, les correspondances épistolaires sensuelles, les possibilités d’une image pour la fiction, et les stages dans les lieux artistiques : la fondation espace écureuil pour l’art contemporain ou l’espace culturel Saint-Cyprien.

N’hésitez pas à me contacter au 06 60 93 70 15 si vous souhaitez plus de renseignements, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Mots et toile

Nouvelle, nouvelles

La nouvelle est un genre littéraire qui est l’objet de beaucoup de fantasmes. Qu’on en lise ou qu’on la méprise, elle est perfusée de nombreux désirs et malentendus. Pour éclaircir cette production textuelle, qui s’écrit sur moins de pages que le roman, mais tient en haleine parce qu’elle est ramassée, directe et rythmée, essayez vous aussi d’écrire votre nouvelle.

Avec un groupe de participants qui, comme vous, se confronte à la nouvelle, vous découvrirez ou approfondirez beaucoup ce genre. Vous échangerez et enrichirez votre vision.

Vous apprendrez pas à pas les étapes qui font qu’une nouvelle ne ressemble pas à un roman mais s’affirme comme un objet autonome. Vous aurez la satisfaction de la faire naître et voir grandir.

Vous verrez aussi que la nouvelle est diverse et qu’elle n’est pas limitante : construite avec des techniques précises, elle offre une grande liberté de sujet et de ton.

Lors de stages d’un week-end, vous faites partie du groupe de 6 personnes qui active directement son imaginaire au fil de consignes qui guident l’élaboration consciente et créative d’un texte.

Conçue comme un véritable lieu de fabrication de textes, cet atelier a pour ambition de vous donner la clé pour écrire un texte abouti et structuré en deux journées qui mêlent création et échanges.

Comme l’atelier d’écriture ne vous laisse pas seul.e avec vos questions et vos doutes, vous soumettez vos textes en cours d’écriture à un petit groupe de passionné.e.s, curieux comme vous

de produire un objet littéraire, avec son intrigue, son décor, ses personnages et sa chute. L’esprit critique est sollicité : les textes en cours d’écriture sont régulièrement lus et débattus.

À partir de consignes proposées au début de l’atelier, vous élaborez votre cheminement d’auteur.e et mettez en place les moments clés de votre récit. Il n’est pas de meilleure situation pour faire grandir vos textes que les donner à lire, à voir, et à s’épanouir au sein d’un environnement bienveillant et curieux qui, par ses questions et commentaires, vous stimulent.

Mots et toile

Proposition libre pour écrire lors de ce reconfinement

Nuit bleue.

L’heure d’hiver est arrivée. Le soleil décline plus tôt. Nos journées sont moins longues. Mais le confinement nous assigne à un comportement différent,peu souple, souvent,et qui nous invite à puiser dans nos forces intérieures. Puisque je suis en train de fabriquer mes prochains ateliers d’écriture, que les forces obscures n’ont pas eu raison de moi mais me nourrissent, elles m’amènent vers cette proposition, que je vous partage. Vous y répondez en partageant votre texte par retour de mail : elisevandel@gmail.com. Si vous en êtes d’accord, je les publierai sur mon site et sur mes pages sociales pour que la poésie et l’inventivité circulent, même au coeur de l’hiver et de la nuit ! 

Les mots qui caractérisent la nuit sont nombreux, certains courants, d’autres rares, voire inconnus.

Dans cette liste :

CATHÉMÉRALE – VESPÉRALE – OBSCURITÉ – TÉNÈBRES – NUITAMMENT – NUITÉE – OPACITÉ – SORGUE – NOIR – CRÉPUSCULE – NOCTURNE – ENTRE CHIEN ET LOUP,

choisissez 1 mot ou 1 expression et donnez-en une définition non académique : vous vous laissez porter par les sonorités des mots, les images qu’ils font naître, les paysages qu’ils vous appellent. Écrivez pendant au moins 5 minutes, un petit texte sous forme de notice de dictionnaire mais qui n’en n’a que la forme et pas la fonction.

C’est une définition imaginaire que vous donnez là.

Exemple : vespéral : Adj., littér. Du soir, du couchant; relatif au soir; qui a lieu le soir. Rayon vespéral; heure, oraison vespérale; […] CNTRL.

(j’écris) Vespéral : nom commun masculin ou féminin, qui vient des vêpres et des venins – latin : vesper – et dont l’un des récents beaux exemples de personne vénéneuse, belle et brune et bleue et sombre comme une tubéreuse s’incarne en la personne de Vesper Lynd, (Eva Green) dans le James Bond 007 Casino Royale, spécialement dans la scène de la convalescence au bord du lac de Garde. Daniel Craig lui donnait la réplique. J’aurais aimé être cette femme Vesper-ale ou Vesper-all. Il y a aussi un côté Vespa dans cette musique du mot, la guêpe en italien, et la vespa bourdonne dans les rues de Rome – je voudrais y être, sans confinement, mais avec tout est possible : le voyage intérieur est peut-être plus intense que jamais ?

Voilà donc une manière de faire parmi tant d’autres. Amusez-vous bien !

Mots et toile

Appel à textes et/ou à images

Appel à textes et à images

De l’été qui démarre et donne des envies d’évasion, de ressources, de paix… Cet été-là, je l’imagine à l’ombre d’un pin parasol, réveillée doucement par les brises très légères de vents qui se seraient perdus sur la lande sans demander leur chemin, avec pour point d’arrêt les seuls nuages très hauts. Sous le dais des aiguilles de pin, une note de plénitude, l’été, dans sa fournaise et ses infimes balancements, la fournit.

Jusqu’au vendredi 11 septembre |
Il y a eu La nuit bruisse en novembre dernier, et vous vous êtes prếté.e.s à l’invitation à écrire. Là que le ciel s’éclaircit, que les plages s’annoncent, l’idée d’une deuxième proposition a germé. Voici l’extrait de texte que je soumets à votre imagination, votre désir, votre œil, votre plume… Envoyez un texte, une image (photo, dessin, etc.) du moment qu’il est de vous et que vous en autorisez la diffusion sous forme de fanzine à elisevandel@gmail.com. Voici les règles : à partir de ce petit texte, inventez la vie qui va momentanément avec. Plantez un décor, un personnage, un lieu, une ambiance qui suffisent à votre bonheur…

J’aime me prélasser tout le jour sous le beau jaune qui fait une lumière éclatante. Avec lui, l’équilibre entre le ciel et la terre se recrée. Pas de grisaille, quelques cumulo-nimbus qui ponctuent le drap bleu de coton effilé. Et ça me suffit, pas d’ombre à mon bonheur.

Mots et toile

Soirée apéro-lecture

À vous tout.e.s, participant.e.s des ateliers de l’année écoulée, venez lire, venez écouter les textes écrits en ateliers. Depuis mars 2020, les trop rares séances d’écriture en présentiel ont généré des manques, des frustrations, mais aussi encouragé à déployer autrement l’écriture que vous pratiquez solo. Vous avez de nombreux textes dans vos tiroirs et dans vos fichiers, dans vos smartphones et dans vos cahiers. Quel que soit le stade d’avancement de vos écrits, esquissés, structurés, aboutis, ils ont le droit à la parole. Et c’est encore plus agréable lorsque vous les dites.

Que vous ayez participé aux ateliers à la librairie Ombres Blanches, à Odyssud ou encore à la Fondation d’Entreprise Espace Ecureuil, entre autres, venez lire, écouter les textes que vous avez écrits pendant l’année écoulée. Lectrices et lecteurs, je sais que la lecture et l’écriture ont été et sont des points d’ancrage forts pour beaucoup d’entre vous. Les partager et les faire circuler avec des passionné.e.s me semblait important avant de partir pour l’été.

C’est vendredi 2 juillet, 19 avenue de Lespinet – n’hésitez pas à passer pour un moment ou la soirée. Nous débuterons à 18h30, agape simple ou dive bouteille sera bienvenu pour prolonger la soirée.

Mots et toile

Les ateliers de l’été

Ateliers d’écriture de l’été

Lorsqu’on a la tête en vacances, lorsque les possibilités de prendre le large se font nombreuses, lorsque les envies d’évasion frappent à la porte, il est temps de lâcher prise… Et cela se fait notamment en se recentrant sur soi. Sur ses désirs profonds. Sur ses rêves enfouis.

Carnets de voyage, La Libre.be, D.R.

L’écriture accueille les impressions, les émotions, les sensations.

Dès le 22 mai, plusieurs stages et journées d’écriture se dessinent à Toulouse. Autant de moments privilégiés pour que vous trouviez dans la page une rencontre avec vous-même. Un groupe de 6 personnes tout au plus se fera une joie d’échanger et de profiter des textes écrits en direct.

Les thèmes et techniques abordés cet été s’orientent vers l’écriture d’une nouvelle, la place de la nature dans un cadre narratif, les correspondances épistolaires sensuelles, les possibilités d’une image pour la fiction, et les stages dans les lieux artistiques : la fondation espace écureuil pour l’art contemporain ou l’espace culturel Saint-Cyprien.

N’hésitez pas à me contacter au 06 60 93 70 15 si vous souhaitez plus de renseignements, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Mots et toile