Revu la revue # 2

Revu n°2 : Trottoir, la ville à nos pieds

 

Crédit image : Revu la revue

 


 
Revu la revue est une initiative partie de l’est, impulsée par une équipe nancéienne.
Revu est une balle de poésie lancée contre le mur qui répercute si bien les épopées narratives, mais fait tomber la poésie dans un abîme d’où elle ressort aphone.
Revu se glisse dans cet interstice pour y inscrire les sonorités des poètes contemporain-e-s.
Après un premier numéro paru en mars 2016, l’équipe de Revu joint à sa deuxième livraison papier un volet sonore. Mon poème 13 novembre est mis en voix avec Matin cassé de Marie. Ces deux poèmes traitent des événements de novembre 2015 survenus à Paris. Le rendu est fort, je vous conseille vivement leur écoute sur le Soundcloud ici.
Le thème en était : Trottoir la ville à nos pieds.
N’hésitez pas à consulter le site de la Revu, sa page FaceBook, le Soundcloud et la revue version papier. Elle sera prochainement disponible à Terra Nova, l’excellente librairie toulousaine, indépendante et engagée.

Mots et toile

Écriture et arts plastiques


Merci à toutes d’avoir été au rendez-vous, samedi 10 septembre, pour écrire autour des travaux de la plasticienne Chantal Fochésato. Parure, doudou, récup’ ou carapace : les vêtements ont ouvert leurs doublures sous vos doigts, vos cœurs, à l’unisson de cette très belle expo qui tirait son rideau ce jour-là. Merci à la Fondation Écureuil, particulièrement à Sylvie, pour la confiance accordée.
Je vous dis à très bientôt, en mots, en matières et en couleurs… Un tas de choses sont en préparation, ça fuse, ça infuse, ça structure, pour le futur. Bien à vous. Élise.

Les textes publiés sur ce blog ne sont pas libres de droit, sauf précision contraire. Merci de ne pas reproduire sans m’en avoir informée au préalable. Bonne lecture.
Mots et toile

Les vies multiples d'Amory Clay

 

Vous pouvez lire ici mon texte en réponse au dernier appel à écriture lancé par l’Inventoire. Il s’agissait de s’inspirer du roman de William Boyd, Les vies multiples d’Amory Clay, paru aux éditions du Seuil en 2015. La consigne demandait de faire figurer dans le court texte cette phrase : « Voilà, c’est fait. Toute ma vie en quelques photos : quel(le) … ! ». Le nom que l’on choisit pour poursuivre l’exclamation colore le texte.
Les sept textes publiés prouvent combien écrire à partir de photographies donnent une impulsion assez immédiate. Bonne lecture !

Mots et toile