Notes du train, Sète

DSC_3876

Sète, Port vers la Criée


Sète. La lumière est vraiment particulière, elle caresse la mer qui la reflète et se cogne sur les caillasses sans se faire mal du tout. La lumière est belle et naît peut-être ici, côté mer.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile

Notes du train. Le Haut-Bugey et ses centrales nucléaires

Deux choses qui fascinent les gosses et ceux qui ont gardé leur âme d’enfant : les bulles de savon et les arcs en ciel. C’est le côté irisé sans doute, qui n’est pas aussi admirable sur une surface d’artefact, où là, il vire carrément au kitsch (faux cuir, sequins sur les t-shirts des fillettes, fard à paupières même). Ça apporte quoi un arc-en-ciel dans un ciel d’après orage, chargé comme un nuage d’encre prêt à exploser ? Tout au plus un peu d’espoir ainsi qu’un arc-en-ciel dans le ciel apocalyptique d’un accident nucléaire : ça n’a rien à foutre là. Un petit bout de ciel balafré par un pinceau plein d’aquarelle qui n’en finit pas de couler. Un vrai merdier météorologique. Nom de Dieu. Saint Pierre pleure des larmes de joie.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile

J'ai croisé Jacques Tati

Depuis la fenêtre du salon, j’ai vu un vieux monsieur qui avait la silhouette et l’allure joyeusement bosselée de Jacques Tati. Puis je l’ai revu devant l’abribus. Démarche, chapeau, parapluie et trottinement dansant : il avait décidément tout de Monsieur Hulot.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile

Helena Almeida

Pintura habitada [Peinture habitée]

Pintura habitada [Peinture habitée], 1975, Helena Almeida. Acrylique sur photographie, 46 x 50 cm. Collection Fundação de Serralves – Museu de Arte Contemporânea, Porto. Foto Filipe Braga. © Fundação de Serralves, Porto

Le corps chorégraphié et la performance sont au cœur du travail plastique d’Helena Almeida, artiste lisboète née en 1934. De son studio elle a fait un lieu des émotions où chaque jour elle travaille, prépare, crée. Cette vidéo donne une idée de l’exploration de sa zone de travail. Vous ne trouvez pas qu’elle regarde vers sa compatriote, aujourd’hui disparue, la poète Sophia de Mello ?
Exposition « Corpus », Musée du Jeu de Paume, Place de la Concorde, Paris – 8° jusqu’au 22/05/2016

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile

Sète

Sète, Méditerranée

Sète, Méditerranée


À Sète, l’eau clapote en douce sur la coque des bateaux bleus. Cobalt, indigo, outremer
les bois peints délavés répondent au ciel de toujours rester.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
Mots et toile