Vita obscura, Simon Schwartz

Vita Obscura, Simon Schwartz

Vita Obscura, Simon Schwartz


Une excellente découverte que cet album de l’auteur et illustrateur Simon Schwartz édité par les éditions Ici même. Simon Schwartz vit et enseigne l’illustration à Hambourg, une ville complètement géniale avec des docks hypnotiques et une vie culturelle bouillonnante. Vita Obscura ? Un lettrage graphique, un titre en latin qui promet une balade artistique avec des personnages aux destinées hors-normes. Simon Schwarz se régale à mettre en scène les destins qu’il a choisis pour leur loufoquerie, leur grandeur oubliée ou leur fin absurde. Une galerie de personnages de tous horizons, comme je les adore, traitée avec beaucoup de distance humoristique et truffée de détails historiques choisis pour leur croustillant. Ce grand raout de femmes et d’hommes trop vite passés à la trappe -d’une histoire souvent mue par des forces centripètes- est définitivement un régal. Une page recto est consacrée à chaque personnage. Simon Schwartz y loge un maximum d’informations toujours drôles servies par un trait dynamique et acéré qui évoque la gravure sur bois. Je ne saurais que trop vous recommander ces morceaux choisis de personnages forcément hauts en couleurs, présentés pour des morceaux de bravoure tous plus improbables les uns que les autres. Des miscellanées délectables, à glisser sous le sapin pour les à-court-d’idées !
Vita Obscura, Simon Schwartz, Éditions Ici même, mai 2015, 300 x 200 mm, 72 p., ISBN 978-2-36912-011-7, 19,50€.
Cet album, comme beaucoup d’autres que je vous présente ici, est disponible dans la bibliothèque de quartier du Pont-des-Demoiselles, à Toulouse (Espace Pont-des-Demoiselles, avenue Saint-Exupéry).

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

 

Lucioles d'hiver

DSC_3609Halos électriques sur le pont, petites fées qui éclatent de jour comme de nuit, poteaux enguirlandés de gouttes baroques, hiver naissant.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

GR imaginaire

DSC_3173À ne pas me souvenir où cette balise se situe, je vous laisse vous faire guider par ce bout de bois peinturluré au milieu des champs. Un début de promenade, pourquoi pas ?

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Fin d'été à Sarp (Htes-Pyrénées)

DSC_2583DSC_2581
DSC_2605DSC_2606Une journée à Sarp à la fin de l’été, c’est toujours un très bon moment. La rivière l’Ourse, la bien nommée pour un cours d’eau pyrénéen, coule au village. Comme dans le Jura où j’ai grandi, l’endroit est truffé de gours : des trous d’eau dans lesquels on peut sauter depuis la berge. C’est sauvage, bordé d’arbres, et ça regorge de poissons, d’insectes, de fleurs.
DSC_2610

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.