Cinéma François-Truffaut

 
 

DSC_3845

Gérone ville haute entourée de remparts et de soleil. Une plage de cinématographie à soixante kilomètres de la mer salée sous les citronniers et les orangers.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Forêt de fûts

Théâtre Sorano

Théâtre Sorano, allées Jules-Guesde, Toulouse


Des fûts rangés en rang d’oignon devant la façade rosie de plaisir d’entendre toujours les mots dits sur les planches. Didascalies, dialogues, discours. Entre les troncs de béton résonnent les voix claires, rauques, graves, aiguës – qui ricochent entre les troncs pleins de dires.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Habiter en poésie

Sophia de Mello Breyner Andresen

Sophia de Mello Breyner Andresen


Le peuple portugais est de ceux qui vivent avec leurs poètes et, pour prouver un peu plus leur attachement à leurs auteur(e)s, les appellent par leur prénom. Sophia de Mello Breyner Andresen ou Eugenio de Andrade appartiennent à un panthéon de liberté qui convoque la puissance de l’imagination. Couramment appelée Sophia, la poétesse (née en 1919 à Porto et morte en 2004 à Lisbonne) célèbre dans son oeuvre un monde païen dans lequel « les dieux [sont] absents mais président ». Les mots simples et universels de jour, soleil, mer, vague, ville, maison… reviennent sans cesse dans ses poèmes -souvent- courts et puissants, qui nomment l’universel. Attachée à l’eau et particulièrement à la mer, Sophia chante les beautés hellènes et lusitaniennes comme un Homère d’aujourd’hui. Chez Sophie, la respiration du monde a pour nom « Pénélope », « Graphique », « Fenêtre ».
Bibliographie sélective : Malgré les ruines et la mort, Choix de poèmes, traduction du portugais, préface et notes de Joaquim Vital, Le Fleuve et l’Écho, Éditions de La Différence, 1er trimestre 2000. ISBN 2-7291-1254-5.

Le texte publié dans ce billet est ma propriété, merci de ne pas le reproduire sans m’en avoir demandé l’autorisation.

Du haut du béton

Barrage de

Barrage de Cammazes


Les poteaux sont rayés, les murs hauts donnent droit sur le vertige. Et la forêt accueille les foulées. Dans l’humus une attraction terrestre toute proche.
 

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Zine À Poil ! #2 Appel à contributions

Une autre partie de mes activités se trouve dans À Poil ! un fanzine papier distribué dans quelques lieux toulousains, et bisontin, vendu à prix libre. Le numéro 1 consacré au Corps marqué vient de sortir. Le numéro 2 soit la troisième livraison se prépare et il a besoin de vos textes et photos/ dessins. Il y a des contraintes, tenez-en compte, on est plus productif avec que sans !!!

Tous les détails pour participer sur le blog du zine.

Vis-à-vis

Parapet

Parapet


Auréoles dissolues dans le liquide nappé de pierres râpeuses, une strophe minérale avant l’autre devant l’étendue trouble.
 

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Regards obliques

Salut gargouille

Salut gargouille


Gargouille implorant le regard de l’enfant qui passe, curieux. Elle n’a que son corps de pierre, maintes fois retravaillé, pour crier, pour onduler.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire, partiellement ou intégralement, sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.
 

J'atteindrai la Lune

J'atteindrai la Lune

J’atteindrai la Lune


Flotte Lune de plastique, vole Lune colorée. Tout en haut de l’araignée magique, nous allons bien t’attraper.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Dans le viseur

Garonne

Garonne


Le fleuve dans le viseur – recréation du monde – récréation des ondes. Les bancs sont de sable, les promeneurs flânent, pieds massant tes berges.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.