Sous le pont

Sous le pont

Sous le pont


Habitat de fortune. Non, ici : on ne pique-nique pas. C’est tous les jours la débrouille, la dèche, le litron à pas un rond. Sous le pont Saint-Michel, à deux encablures du Quai de Tounis, un quai tout beau, tout gai, l’humanité a de drôles d’allures : pas de visage, pas de nom, pas d’existence. Humanité absente.

Tous les textes et photographies publiés sur chezliseron.com sont ma propriété. Merci de ne pas les reproduire sans me l’avoir demandé. Elise Vandel-Deschaseaux.

Big bubbles

Bulles de savon

Bulles de savon (Ramonville, Festival Arto 2015)


Bulles de savon de belle taille faites à la corde, comme un filet à papillon sans ses rets
Bulle libre et éphémère aux reflets gras, le pétrole des rêveurs, des nuages déformants.
Bon anniversaire à toi, mon petit Ernest, qui souffle tes 3 bougies aujourd’hui.

Sous le pommier

Sous le pommier

Sous le pommier


La bassine est vide – les pommes sont tombées – les guêpes les adorent – les raisins mûrissent – aujourd’hui les vendanges sont faites – le premier jus tire à 14° – cru exceptionnel annoncé – « on n’a jamais vu ça ! ».

Avec du sable mouillé

Avec du sable mouillé

Avec du sable mouillé


Ça donne envie de manger du crumble, à première vue ? Ne va pas t’y casser les dents, ça craque mais ça casse jamais  –  seul l’émail cédera.
Ça donne envie de vacancer, de flotter sur l’eau qui remue jamais puisqu’elle est l’eau du lac.
Repars loin des bitumes, repars en vacances.

Ermitage, 2

Ermitage, 2

Ermitage, 2


Les parois de la grotte se couvrent de verdure, champignon qui se plaît sur les rochers humides. Des images pieuses, des bimbeloteries sur le moine, les figures de dévotion éparpillées. Un joyeux bordel, dirait-on…

Ermitage

Ermitage de Saint-Paul, Gorges de Galamus (66)

Ermitage de Saint-Paul, Gorges de Galamus (66)


Accroché à la falaise des gorges de l’Aude, l’ermitage contient une chapelle lovée dans les grottes. Ce Christ tout coloré, tout habillé, semble digne et à mille lieues de souffrir. Mais ce n’est qu’une statue…