L’argent. Marie Desplechin, Emmanuelle Houdart (illustratrice).


L'Argent, Marie Desplechin, Emmanuelle Houdart. Éditions Thierry Magnier, 2013.

L’Argent, Marie Desplechin, Emmanuelle Houdart. Éditions Thierry Magnier, 2013.

L’argent n’est ni facile, ni dû, ni une solution à tout. L’argent ne fait pas le bonheur, c’est le nerf de la guerre. L’argent peut manquer, se gagner à la sueur de son front, être volé ou dilapidé. On peut hériter d’argent, mon père me dit qu’il faut trois générations pour défaire un héritage. On peut être vénal, choisir de ne plus en faire une monnaie d’échange, faire comme si jamais il ne manquait, se faire de l’argent sur le dos des autres.

Je peux filer la métaphore longtemps, mais voilà, la question est toujours là, au coeur de la condition de l’homme né moderne, ultra présente chez l’homme post-moderne. Marie Desplechin écrit ici un conte contemporain au fil de douze monologues saisissant les rapports variés à l’argent. Elle arpente les versants symboliques de la monnaie, la monnaie comme vecteur d’échanges pas que pécuniaire. Derrière l’argent, se lovent des transactions sous-jacentes -affective, assassine, solidaire, vengeresse, salutaire. Marie Desplechin brosse une galerie de personnages aux caractères marqués. De ces contrastes jaillissent des relations forcément compliquées ; les relations tortueuses que chacun entretient avec l’argent. Tout ce petit monde, la dynastie centrale du récit et les amis, sont assez hauts en couleurs, grâce à la palette vive et baroque d’Emmanuelle Houdart.

Le livre se construit en douze chapitres autour des personnages principaux et s’articule en un arbre généalogique dont chaque branche est un élément saillant de la famille. Chaque chapitre s’intitule du prénom des protagonistes, en quelques mots un incipit propose une orientation de son rapport à l’argent – et aux autres.

Parution octobre 2013 / 27,5 x 37 cm / 56 pages
ISBN 978-2-36474-305-2
prix indicatif : 21.90

A propos elise vandel

Écrivain public et animatrice d'ateliers d'écriture à Toulouse, ponctuellement à Lyon et en Franche Comté, j'écris pour vous et fais écrire les autres.
Cet article, publié dans Album Jeunesse, Emmanuelle Houdart, Girls !, Marie Desplechin, Notes de lecture, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Entrez vos mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s