Mélanges japonais


Un nouveau blog sort de ma plume et redonne voix à mon chapitre numérique. Je sors de deux années de silence après tout le bonheur, les frustrations et les apprentissages variés que j’ai retirés de mon premier blog consacré expressément à la cuisine, et toujours vivant à cette adresse. J’avais créé ce blog dans l’unique but d’écrire, et si mon besoin de mots fut alors largement comblé par les articles que, certaines semaines, j’écrivais nombreux, au bout de quelques années, chaque jour qui passait n’appelait plus son lot de blogging. Cela fait deux ans que je n’y ai rien publié, et pourtant le besoin de partager mes lectures, mes coups de coeur pour telle ou telle revue, ma passion pour tel article sont là, plus forts que l’envie de ne rien dire du tout !

Mon nouveau blog prend à bras le corps ce qui me constitue et m’aide à vivre depuis si longtemps, depuis toujours finalement. Vous trouverez ici des idées de lectures, des notes de lectures, des notes de bas de page peut-être aussi desfois, des résumés de romans, essais, bandes dessinées, albums pour enfants et pour adultes. Les auteures y tiendront le haut du pavé : je ne m’explique pas encore cette frénétique consommation d’écrits féminins. Ce blog y répondra peut-être, partiellement ou entièrement. Il a pour vocation de fournir des suggestions de lectures et tout ce qui tourne autour du livre : reliure, beaux livres, librairies, bibliothèques… Sans négliger des adresses au gré de mes coups de coeur et autres si affinités.

Afin de m’y sentir comme un poisson dans l’eau, je n’excluerai pas de glisser au fil de mes billets des sujets pas complètement dédiés au livre, quoique… l’on y revient toujours ! Vous découvrirez très vite mes dadas : roman, essai, bande dessinée, Japon, poésie, décoration, mode, illustration.

 

Japon, Miscellanées

Japon, Miscellanées

En guise d’introduction, j’ai envie de présenter ce livre très complet sur le Japon : Japon. Miscellanées, de Chantal Deltenre et Maximilien Dauber, publié aux Éditions Nevicata (2011). Bien que dépourvu d’iconographie –sauf une reproduction de gravure sous la jaquette et une carte de l’archipel Nippon– il forme un excellent point de repère pour qui veut se frotter aux différents aspects de la culture japonaise entre la période d’ouverture que représenta la fin de l’ère Edo (1868) et aujourd’hui. Deux cents textes courts font le tour de la question, avec brio et exhaustivité : des écrits de Sei Shônagon (an 1000 env.) à l’écrivain Haruki Murakami en passant par le bondage et l’ikebana, le panorama permet d’embrasser ce qui caractérise la société et la civilisation japonaises. Des aspects propres à la culture japonaise, tel le « sentiment d’impermanence » ou la non-cuisine comme conception suprême de la gastronomie sont développés et placent le lecteur occidental en regard d’un Japon plus démythifié que démystifié. Les auteurs prennent le parti neutre et didactique d’expliquer les points forts d’une société en bien des points diamétralement opposée à la nôtre.

J’aime picorer dans cet ouvrage pour saisir tel ou tel aspect culturel, esthétique ou religieux. Point de discours superflu ni de développement excessivement détaillé dans ces deux cent morceaux choisis. Les miscellanées possèdent ceci de merveilleux que leur lecture n’impose pas, ne dicte rien, n’oblige en rien mais permettent une lecture allègre et sautillante après laquelle on se sent plus riche et sautillant, c’est de la lecture vagabonde ! Jetez-vous dessus ! Arigato !

A propos elise vandel

Écrivain public et animatrice d'ateliers d'écriture à Toulouse, ponctuellement à Lyon et en Franche Comté, j'écris pour vous et fais écrire les autres.
Cet article, publié dans Japon, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Entrez vos mots

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s